Karen Ludwig

Votre députée de


Nouveau-Brunswick-Sud-Ouest

Karen Ludwig

Votre députée de


Nouveau-Brunswick-Sud-Ouest

Menu

Motion de la députée Karen Ludwig pour une étude sur les baleines en péril

Ottawa – Karen Ludwig, députée de Nouveau-Brunswick-Sud-Ouest, a présenté aujourd’hui la motion 154 qui confierait au Comité permanent des pêches et des océans le mandat d’étudier la situation de différentes espèces de baleines en voie de disparition au Canada, y compris la baleine noire, le béluga et l’épaulard. Les populations de ces baleines sont actuellement estimées à 450, 900 et 76 individus, respectivement.

« Comme j’habite la région de la baie de Fundy, mon intérêt pour la protection et le rétablissement des populations de baleines me vient au départ de ce que j’ai pu observer chez moi, notamment quant à l’importance de ces populations du point de vue écologique, culturel et économique. La perte dramatique de 17 baleines noires pendant l’année 2017 m’a incitée à passer à l’action avec la motion 154 », a déclaré Mme Ludwig. « Étant donné que deux autres espèces de baleines étaient en péril, soit l’épaulard (population résidente  du sud) et le béluga de l’estuaire du Saint-Laurent, le moment était venu de faire le nécessaire au nom des Canadiens de toutes les régions du pays qui ont vraiment à cœur la protection et le rétablissement à long terme de ces magnifiques mammifères marins. »

En vertu de cette motion, le Comité permanent des pêches et des océans devrait notamment se pencher sur les mesures à prendre pour mieux protéger ces populations de baleines noires, de bélugas et d’épaulards et en favoriser le rétablissement; trouver des façons de limiter immédiatement et à long terme l’impact des activités humaines sur chacune de ces espèces et, ce faisant, contribuer aux efforts de rétablissement ainsi qu’aux recommandations en faveur d’actions nouvelles ou améliorées.

Ce comité de parlementaires s’emploiera à cerner les moyens à prendre par notre gouvernement pour favoriser la préservation de ces trois espèces emblématiques de baleines. Les parlementaires auront ainsi une occasion sans précédent d’entendre les points de vue de l’industrie, des pêcheurs et des groupes environnementaux pour guider l’élaboration d’une stratégie pangouvernementale qui permettra une meilleure préservation de ces baleines tout en tenant compte des intérêts commerciaux en cause.

Cette motion d’initiative parlementaire de Mme Ludwig fera l’objet d’une première heure de débat en le 23 avril.

-30-